> L’Association > Missions et activités > Introduction

Introduction

19 septembre 2008, par Webmaster

C’est dans le contexte très particulier de la gestion des conséquences de la loi du 9 décembre 1905 dite de séparation des églises et de l’Etat sur le patrimoine mobilier du culte catholique que le décret du 11 avril 1908 crée la mission de conservateur départemental des antiquités et objets d’art. Cette fonction est alors considérée comme temporaire mais ne tarde pas à se pérenniser avec l’évolution de la législation sur les Monuments historiques, aujourd’hui rassemblée dans le Code du patrimoine.

Cependant, si l’urgence consécutive à la loi de séparation disparaît, l’intérêt du public pour le patrimoine progresse et la législation le prend en compte. La protection du patrimoine mobilier s’étend ensuite à de nouveaux types d’objets dont les plus symboliques sont ceux relevant du patrimoine industriel, scientifique et technique et ceux élargissant le champ chronologique couvert avec un intérêt porté aux XIXe et XXe siècles. Au fur et à mesure que de nouvelles menaces pèsent sur le patrimoine mobilier, comme les ventes de mobilier des hôpitaux destinées à financer leur modernisation, les disparitions de mobilier cultuel liées à des interprétations particulières des aménagements de la liturgie à la suite du concile Vatican II, ou les dispersions de collections de châteaux assimilées à des dépeçages, de nouvelles missions et responsabilités sont confiées aux conservateurs des antiquités et objets d’art.